Martin Fayulu face aux étudiants à Boboto

Le soldat du peuple, Marton Fayulu les puissances étrangères ne doivent plus s’immiscer dans l’organisation des élections en RDC.

Et de poursuivre : « la souveraineté du peuple est bafouée. Il y a le mépris des intérêts publics. Certains sont prêts à vendre le pays. Ils n’ont aucun caractère, aucune personnalité. C’est malheureux », a-t-il dit.

il dit que Jospeh Kabila a organisé des élections truquées pour demeurer au pouvoir. « Lui-même était à la fois acteur à travers son dauphin, et arbitre à travers ses thuriféraires de la Commission électorale et de la Cour constitutionnelle. Il a fini par porter un masque qui s’appelle Félix Tshilombo Tshisekedi », a-t-il lancé.

Et déclare que «  Pourquoi depuis 1960 certaines forces extérieures refusent au peuple congolais de jouir des élections démocratiques. De Joseph-Désiré Mobutu à Joseph Kabila, tous ont bénéficié de ces forces extérieures. Félix a accepté de porter un masque »,

« la souveraineté du peuple est bafouée. Il y a le mépris des intérêts publics. Certains sont prêts à vendre le pays. Ils n’ont aucun caractère, aucune personnalité. C’est malheureux », a-t-il déploré.

Pour mettre un terme à cette ingérence, il a demandé aux étudiants  de « changer cet état des choses. Chaque fois il y a toujours des interférences des pays étrangers. Il y a eu des élections en Afrique du Sud. Aucun congolais n’en a parlé, mais pourquoi seulement nous ? », s’interroge Fayulu.

Au cours de la conférence, Martin Fayulu a annoncé son intention de continuer à sensibiliser les étudiants à travers une série de rencontres.

A noter que Martin Fayulu a animé cette conférence en compagnie de Eve Bazaiba et Adolphe Muzito.

Please follow and like us:
Follow by Email
Facebook0
Facebook
Twitter
Visit Us
YouTube

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *