Arrestation de Ne-Mwanda Nsemi

Célestin Kanyama, commissaire provincial de la police ville de Kinshasa renseigne que qu’il y a eu  quatre morts lors de l’assaut de la police lancé 3 mars contre la résidence de Ne Muanda Nsemi.  Il fait remarquer que le leader du mouvement politico-religieux Bundu Dia Mayala, ses trois femmes et son fils se trouvent entre les mains de la justice.

«On était en face des gens armés. Nous avons eu à récupérer trois armes dont deux AK et un pistolet. Il y a eu pertes en vie humaine. Nous avons perdu un policier de notre groupe mobile Badara, il y a aussi trois personnes de leur côté qui ont perdu la vie », affirme le général Célestin Kanyama.

Le commissaire provincial de la police de la ville de Kinshasa note que la population du quartier Ma Campagne s’est réjouie de l’arrestation du député Ne Muanda Nsemi.

«C’était une grande fête dans ce quartier. Il faut être à côté de ces gens qui étaient presque tous séquestrés. Il faut voir comment ces gens applaudissaient les policiers, puisque depuis tous les temps que ce monsieur a vécu dans ce quartier, c’était la souffrance. Il ne laissait personne calme. Pour le moment, je vous assure que les habitants, les voisins ont repris leur vie normale. Nous allons consolider la sécurité dans ce quartier pour que ce genre de comportement incivique ne puisse plus se répéter», affirme le général Célestin Kanyama.

– See more at: http://www.radiookapi.net/2017/03/06/emissions/linvite-du-jour/le-general-kanyama-commente-larrestation-de-ne-muanda-nsemi#sthash.oejnfPpM.dpuf

Please follow and like us:
Follow by Email
Facebook0
Facebook
Twitter
Visit Us
YouTube

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *