UDPS: « au-delà de l’accord de la Saint sylvestre, Joseph Kabila n’a aucune autre possibilité d’organiser les élections en RD Congo »

L’Union pour la Démocratie et le Progrès Social, UDPS, a réuni ce mercredi 30 août ses militants et sympathisants pour une communication politique de son Secrétaire Général, revenant d’un périple européen.

Dans son adresse Jean Marc Kabund a rappelé à l’assistance l’importance majeur que revêt l’accord signé le 31 décembre 2016 et le danger pour la majorité présidentielle d’aller à l’encontre des dispositions convenues entre les différentes parties prenantes à ces assises politiques.

« L’accord politique de la Saint sylvestre a accordé à Joseph Kabila la petite légitimité qu’il détient actuellement. Et ce même accord fixe les fondements et les principes devant conduire aussi bien à la gestion du pays, en cette période, qu’à l’organisation des élections démocratiques. Au-delà de cet accord, Joseph Kabila n’a aucune autre possibilité d’organiser les élections en RD Congo », a-t-il précisé.

Déçu de l’attitude de la majorité, Jean Marc Kabund prend à témoin le peuple congolais et en appelle à une large mobilisation afin de faire affront à toute tentative de la majorité de repousser les échéances électorales pour maintenir Joseph Kabila illégalement au pouvoir.

« Joseph Kabila a déjà violé l’accord. Le carton rouge tant attendu devra être brandi. Dans peu de temps, l’UDPS va affronter Kabila car nous n’attendons plus rien de lui, il a déjà violée l’accord et cet accord est déjà tombé caduque », a-t-il insisté.

Ainsi, estime-t-il, « il n’est plus question de permettre à Joseph Kabila, d’exercer pendant une année. Dans peu de temps, nous dévoilerons enfin notre tout dernier plan. Une parole est donnée, nous affronteront kabila jusqu’à sa fin, ça ne sera pas facile, nous connaissons ses manipulations mais notre bataille sera vouée à la victoire ».

Par : AMN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *