Ne Muanda Nsemi de nouveau arrêté

le 17 mai 2017,  Ne Muanda Nsemi s’était évadé de la prison de Makala, ce dernier était accusé d’atteinte à la sûreté de l’État. Plusieurs fois donné pour mort, il s’était finalement présenté le 6 mai 2019 dernier au siège du Conseil national de suivi de l’accord du 31 décembre (CNSA) aux côtés du président de cet organe, Joseph Olenghankoy.

Ramené en prison puis libéré provisoirement, cet ancien député, s’est autoproclamé Président le 4 janvier 2020. Il dit être bénéficiaire d’un coup d’Etat divin qui met fin, ajoute -il, à une présidence de mascarade de Félix Tshisekedi.

Ces dernières semaines, dans plusieurs vidéos, il a demandé de percevoir des indemnités en tant que député ou encore la réhabilitation de ses biens qui ont été détruits pendant les différents heurts entre ses hommes et les policiers.

L’assaut de la Police chez lui et ses hommes  a fini par l’arrestation de Ne Muanda Nsemi, ce vendredi à 11H30 . Certains de ses fidèles s’étaient déjà rendus après des coups des gaz lacrymogènes et d’autres tirs. Plusieurs blessés sont signalés tant du côté de la police que de BDM.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *