Motion de censure, le Premier ministre ne se rendra pas ce mardi à l’Assemblée nationale

Le Premier ministre, Sylvestre Ilunga Ilunkamba ne sera pas présent à la plénière de ce mardi 26 décembre 2021 à l’Assemblée nationale, consacrée à l’examen de la motion de censure déposée contre lui et signée par 301 députés estampillés « Union Sacrée ».

Le chef du gouvernement se trouve toujours à Lubumbashi jusqu’au 26 janvier, conformément à l’ordre de mission lui délivrée. Il rentrera à Kinshasa le mardi tard dans la soirée, alors que la plénière censée examiner la motion de censure est programmée à 14 heures, confirment certaines sources.

Selon un des conseillers du chef du gouvernement, Sylvestre Ilunga, qui tient à la légalité, ne compte pas démissionner ou répondre à l’invitation du bureau d’âge, surtout qu’il bénéficie du soutien total de sa famille politique. A cet effet, le secrétaire général adjoint du PPRD , Ferdinand Kambere, a appelé le Premier ministre à ne pas démissionner pour ne pas cautionner l’illégalité.

Dans le même registre, la députée Geneviève Inagosi a indiqué qu’en vertu du parallélisme de forme, il n’y a qu’un bureau définitif, comme celui qui avait investi le Premier ministre, qui est compétent pour le déchoir et non le bureau d’âge qui vient d’outrepasser ses prérogatives limitées par la Cour constitutionnelle.

Du côté de l’Union sacrée, on ne l’entend pas de cette oreille. Un député signataire de la pétition a laissé attendre que le chef du gouvernement sera déchu, même s’il est absent à la plénière de ce mardi. Pour lui, l’arrêt de la Cour constitutionnelle a donné un pouvoir d’habilitation au bureau d’âge , qui par conséquent devient compétent pour examiner la motion de censure déposée contre le Premier ministre.

Un bras de fer se profile ainsi à l’horizon entre le président de la République et le Premier ministre.

Sylvestre Ilunga risque de subir le sort d’Étienne Tshisekedi, plusieurs fois empêché d’accéder à la primature, suite à sa révocation par l’ancien président Mobutu.

 

SRC: mediacongo.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.