MECRECO tend vers sa liquidation forcée

Principale coopérative de microfinance touchée par la mesure de mise sous tutelle de la Banque Centrale du Congo(BCC), la Mutuelle d’Épargne et de Crédit au Congo (MECRECO) tend aussi vers sa liquidation forcée. Et pour cause ! Plus de 7 mois depuis sa mise sous tutelle de la BCC, rien n’a changé.

Inquiets, les sociétaires de cette institution financière ont confié lundi dernier à ACTUALITE.CD que le délai de 45 jours accordé au comité de redressement installé par la BCC est largement dépassé.

« Rien n’a avancé depuis la dernière assemblée générale extraordinaire du 15 avril. On se demande même à quoi a servi cette rencontre. Et surtout quel est le rôle de cette équipe chargée de redresser notre banque ? Aucune solution palpable jusqu’à ce jour », s’est plaint un des clients de cette institution financière.

Donnant l’alerte sur la disparition progressive de la main d’œuvre qualifiée de la MECRECO, un ancien cadre de cette mutuelle a fait savoir que le ¾ de ses agents ont déjà démissionné. D’où son appel à la BCC de prendre ses responsabilités, car les procédures judiciaires ayant démontré leurs limites. Pour lui, la BCC pourrait faire appel aux anciens dirigeants de la MECRECO afin de travailler en commissions et trouver une solution pour récupérer l’argent des épargnants.

Des poursuites judiciaires étaient lancées contre l’ancienne équipe dirigeante pour malversations financières. Mais jusqu’à ce jour, aucune sanction formelle n’est enregistrée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *