Jean Marc Kabund: « En vrai Tshisekediste, je quitte ce poste la tête haute et sans compromission. »

Après sa destitution hier tard dans la nuit au poste du 1er vice président de la chambre basse, Jean Marc Kabund dit ne pas être surpris de sa destitution car il s’y attendait et il en sorte la tête haute:

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *