Daniel Safu réagi à la destitution de J Kabund: « Pour dire que, bien que nous sommes minoritaires, nous avons les dents pour croquer un grand baobab »

Le député national de l’opposition Daniel Safu a, au cours d’une interview accordée à nos confrères de  7SUR7.CD à l’issue de la plénière de lundi 25 mai 2020, accueilli avec délectation l’éviction de Jean Marc Kabund de son poste de 1er vice-président de l’Assemblée nationale.

Pour lui, c’est un motif de satisfaction qui émane du « rationnalisme » car, dit-il, la démarche ayant concouru à la destitution du président a.i de l’UDPS est de LAMUKA qui est « minoritaire ».

« Ce n’est pas le triomphalisme, je crie au rationnalisme. vous avez vu la majorité écrasante. Quand il s’agit de défendre  les intérêts de la nation, il n’y a pas le FCC ni CACH et Lamuka. L’initiative est LAMUKA, ce sont les kinois qui ont pris l’initiative et nous avons réussi. Pour dire que, bien que nous sommes minoritaires, nous avons les dents pour croquer un grand baobab. Nous l’avons croqué. C’est une leçon pour toute la classe politique. Il ne faut pas sous-estimer la minorité », a affirmé D. Safu.

Pour rappel, JM Kabund a été éjecté de son poste de 1er vice-président de la chambre basse du parlement au terme du vote de la pétition initiée par le député du MLC Jean-Jacques Mamba contre lui. Sur un nombre de 315 députés à la plénière de lundi dernier, 289 ont voté pour contre 17 et 9 se sont abstenus.

src: 7sur7.cd

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *