Milicen CADECO: NGOY MULUMBA s’indigne de l’attitude des autorités Congolaise

Le pasteur NGOY MULUMBA et ancien président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) voit, à travers cette décision du Gouvernement congolais face aux miliciens CODECO comme deux poids deux mesures. «Aujourd’hui les miliciens de CODECO armés envahissent Bunia et sont récompensés en vivre, argent et transportés par les FARDC. Etat de droit » et de poursuivre « Les Katangais étaient massacrés comme des bêtes, leur mères déshabillées », se réfère-t-il de la dernière manifestation populaire organisée dans le Haut-Katanga et réprimée dans le sang.

Des miliciens de la CODECO ont envahi ce vendredi 4 septembre la ville de Bunia. La situation était tendue et confuse dans la capitale de la province de l’Ituri. Les miliciens disent être venus libérer leurs compagnons d’armes qui y sont incarcérés. Un dispositif sécuritaire important a été déployé sur place.

Ces miliciens du groupe armé sont venus de localités de Ezekere, Kantoni et de Zumbe au sud-est de la ville. Ils ont investi très tôt la prison centrale de Bunia. Certains ont été armés de fusils, d’autres de bâtons et portent des bandeaux blancs sur la tête.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *