L’opposant Martin Fayulu a finalement adressé son message à la nation

Le porte-étendard de Lamuka appelle à une marche le 17 janvier contre le plan de balkanisation de la RDC.

Comme annoncé, l’opposant Martin Fayulu a finalement adressé son message à la nation hier lundi 30 décembre 2019 à partir de son hôtel de Faden House, dans la commune de la Gombe, sous la casquette de  » président élu  » à la présidentielle du 30 décembre 2018.

Dans son speech, le président de l’ECIDé a répondu systématiquement à l’oral de l’actuel chef de l’Etat, Félix Tshisekedi, devant les deux chambres du Parlement réunies en congrès. Celui dont les admirateurs appellent MAFA, a dressé un bilan complètement négatif de l’action gouvernementale de décembre 2018 qui vient de totaliser 11 mois à la tête du pays.

Sur le plan sécuritaire, Martin Fayulu,qui rentre fraichement de Beni, dénonce le plan de la balkanisation du pays à partir de sa partie Orientale.

A en croire celui qui se considère toujours comme le président élu, il existe un plan bien ficelé, d’occupation de Beni jusqu’à la province du Haut-Uele en passant par celle de l’Ituri.

A ce sujet, le radical opposant au pouvoir de Félix Tshisekedi appelle à une marche contre le plan de balkanisation du pays le 17 janvier, jour du martyre de l’héros national Patrice Emery Lumumba.

Si le Président de la République, Félix Tshisekedi, a décrété 2020, année de l’action, Martin Fayulu parle de l’année de la libération du peuple congolais.

Sur le plan politique, le président de la  » Dynamique pour la vérité des urnes  » est revenu sur son plan de sortie de crise née, d’après lui, du chaos électoral du 30 décembre 2018.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.