Tête-à-tête entre le président Félix Tshisekedi et Benoît Lwamba sur les invalidations de la cours constitution

Le lundi 17 juin, le président de la république Felix Tshisekedi a reçu au palais de la nation le président de la Cour Constitutionnelle et le procureur général près la même cour, ils ont échangés sur les contentieux de l’élection à la députation nationale

M. Benoît Luamba a déclaré à l’issue de l’audience que le Chef de l’État s’est rendu compte que la Cour constitutionnelle est largement au-delà de deux mois lui conféré par la Constitution, pour l’examen des recours introduits et il voulait en savoir la cause. Il a dit, à ce propos, qu’il a expliqué au Chef de l’État que la Cour constitutionnelle avait réceptionné plus de 1.240 dossiers pendant qu’il n’y a que 7 juges qui peuvent siéger en cette matière.

Il a fait savoir aussi que la corruption est une infraction dans notre législation pénale, il y aura des enquêtes et les coupables seront sanctionnés conformément à la loi, ajoutant que le Président lui a fourni des renseignements qu’il avait sur cette question que les juges vont comparer avec les réalités des dossiers, afin que soient poursuivies les personnes qui seront rendues coupables.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *