L’évêque Pascal Mukuna passe nuit au cachot du parquet près le tribunal de grande instance de la Gombe

L’évêque Pascal Mukuna a été entendu suite aux accusations de « viol, rétention illicite et menaces de mort » porté contre lui par Mamie Tshibola, épouse de Kantshia Milongo, l’une de ses anciens collaborateurs, avant d’être confronté à cette dernière après plus de 8 heures d’audition au parquet de la Gombe.

Dans sa plainte déposée le 08 mai dernier, Mamie Tshibola affirme que le responsable de l’église ACK l’aurait obligée à avoir des relations sexuelles avec lui pour récupérer le certificat d’une parcelle de son défunt mari, située dans la commune de Bandalungwa.

« Il m’a non seulement violé mais aussi et surtout il m’a exposé au mépris du public en publiant mes images qui portent atteinte à ma dignité de femme », dit-elle dans sa plainte.

Rappelons une sextape relayée en boucle sur les réseaux sociaux a mis en cause le leader de l’Eveil patriotique en cause.

Le pasteur Mukuna avait dénoncé un montage du FCC suite à son combat pour déboulonner l’ancien régime incarné par Joseph Kabila qui, selon lui, continuait à influer sur la marche de la nation

C’est ainsi qu’avant cette affaire, il avait déposé une plainte contre le président sortant au parquet près de la Cour d’appel de la Gombe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *