Paris: le concert d’Héritier Watanabe annulé !

L’exploit n’a pas été réalisé. Après Fally Ipupa, le forcing de  » La Pulga  » s’est avéré vaine pour monter sur scène de l’Olympia de Paris ce 15 juillet. Son post sur facebook de cet après-midi n’a pas suffit pour calmer la vague des combattants, signale-t-on, venus de plusieurs pays pour « foutre le bordel » pendant le show.

Après avoir rassuré le producteur de l’artiste musicien congolais de la prestation de 5 heures du temps c’est à dire de 19 heures à 23 heures, la Préfecture de Paris a été débordé par une succession des actes de violences durant l’après-midi devant cette salle mythique.

C’est vers 17 heures que cette préfecture publiera un communiqué interdisant ce spectacle malgré la balance déjà effectué par l’orchestre de Héritier et ses invités.

 »Pour mettre fin à ces débordements inacceptables, la Préfecture de Paris décide d’interdire la tenue de ce concert » peut-on lire à la conclusion de ce communiqué.

Cela fait près de six ans maintenant qu’il existe une forte mobilisation pour empêcher toute tournée européenne à certains musiciens congolais dont la diaspora estime être à la botte des politiciens au pouvoir, et notamment, pour avoir prêté leurs voix à ces hommes politiques lors de la campagne présidentielle de 2011.

Les responsables de l’Olympia ont affirmé avoir reçu des tracts, des mails et des appels téléphoniques menaçants, ainsi que des promesses de commettre « un nouveau Bataclan ». Ils avaient donc demandé l’annulation du concert, « comme elle l’avait fait le 22 juin à la Cigale pour un autre artiste congolais », Fally Ipupa, après des menaces similaires.

src: mediacongo.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *