La Nogec pour un 3ème dialogue dit d’évaluation pour sortir la RDC de sa crise actuelle

Pour la NOGEC, la psychose actuelle que traverse le pays doit interpeller les congolais. Ainsi selon Constant Mutamba, il faut a tout prix négocier sur les points qui freinent la bonne organisation des élections prévues avant fin décembre 2017, les troubles politiques caractérisés ici par la recrudescence des tueries dans la capitale comme à l’intérieur du pays. Cet activiste propose d’autre part un changement si possible des structures représentatives de chaque composante sous une médiation de choix du Président Joseph Kabila.

Proposant des négociations directes pour ce, entre Joseph Kabila pour la majorité présidentielle et Félix Tshisekedi pour l’opposition, Constant Mutamba a aussi fait la proposition au gouvernement actuel d’entrer en négociation avec le leader de Bundu Dia Mayala Ne Mwanda Nsemi pour une sortie de crise apaisée.

NOGEC a par la suite interpellé toute la classe politique et la population congolaise à s’abstenir de toute forme de violence.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *