Joseph Kabila à Lubumbashi à la veille du procès en appel dans l’affaire Katumbi

Le chef de l’Etat RD congolais, Joseph Kabila, est arrivé ce mardi 18 juillet à Lubumbashi. A la veille, précisément, du procès en appel dans une affaire – rocambolesque – d’escroquerie immobilière visant l’opposant Moïse Katumbi. Pour mémoire, le président congolais s’était également rendu dans la capitale du Haut-Katanga il y a plus d’un an lorsque le tribunal de paix de Kamalondo avait eu à prononcer en première instance une condamnation dans cette affaire à l’encontre du dernier gouverneur de l’ex-Katanga. L’une des juges, Chantal Ramazani Wazari, aujourd’hui en exil à Paris, avait reconnu quelques mois plus tard l’avoir fait sous pression du pouvoir. En début d’année, la CENCO avait qualifié cette décision de « mascarade ».

Manifestement, en revenant aujourd’hui à Lubumbashi, Joseph Kabila entend s’assurer, de la même manière, que la décision de condamnation obtenue en première instance contre son opposant numéro un soit confirmée en appel. En attendant, l’ANR, très mobilisée sur ce dossier, se montre particulièrement active. L’Agence National de Renseignements vient ainsi d’entraver la transmission à la juridiction compétente de la demande, forgée par les avocats de la défense, de récusation pour suspicion légitime des juges devant se prononcer sur le fond du dossier. L’affaire sera jugée demain, mercredi 19 juillet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *