Inondations à Kinshasa : le gouvernement interdit la délivrance des permis de construire sur les terrains à forte pente et le long des rivière

La décision du ministre intervient quelques jours après les dégâts matériels et humains causés par les pluies qui se sont abattues sur la ville de Kinshasa du 25 au 26 novembre 2019. Plusieurs  victimes de ces pluies occupaient des constructions anarchiques sur des zones érosives, sur des pentes ou le long des rivières.

L’opinion se souviendra qu’en son temps, le Premier ministre Bruno Tshibala avait signé un décret le 30 décembre 2017 interdisant la production, l’importation, la commercialisation et l’utilisation des emballages en plastique. Malheureusement près d’une année et demi après son entrée en vigueur (le 01 juillet 2018), cette décision prise dans les mêmes circonstances que celle du ministre, c’est-à-dire après une catastrophe, n’a pas produit les effets escomptés. Les rivières de Kinshasa continuent d’être des rivières des plastiques provoquant ainsi les débordements des eaux.

Ci-dessous la décision du ministre de l’urbanisme et de l’habitat :

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *