Protections environnement et industries locales : J-L Bussa restreint l’importation des plastiques, ciment, sucre, bière et boissons gazeuses

Pas moins de 5 arrêtés ministériels au total ont été signés par le ministre d’État en charge du commerce extérieur.

Le premier est sans nul doute l’un des plus importants pour l’assainissement de la ville de Kinshasa, c’est l’arrêté ministériel portant mesure de restriction d’importation des sacs, sachets, films et autres emballages plastiques en RDC.

Ainsi, l’importation des produits tels que les objets en plastique destinés à divers usages, notamment médical, agricole, ramassage des ordures, etc.), sont désormais subordonnés à l’autorisation d’importation délivrée par le ministre du commerce extérieur.

Il en est de même, des matières premières utilisées pour la fabrication de ces produits.

Quand aux barres de fer, des ciments gris et de clinkers dans la partie Ouest du pays, le ministre a décidé de suspendre pour une durée de 6 mois, l’importation de ces produits, excepté celles à effectuer en exécution des accords commerciaux bilatéraux.

Pour Jean Lucien Bussa, il est ici question d’éradiquer l’entrée massive et frauduleuse de ces produits dans les postes frontaliers situés dans la partie Ouest de la RDC.
L’autre but poursuivi par J-L Bussa, c’est aussi protéger et encourager l’industrie locale qui contribue au budget de l’État par le paiement d’impôt, taxes et redevances ainsi qu’à la création des richesses et des emplois.

Autres produits frappés par le ministère du commerce: les bières et boissons gazeuses. Ils sont suspendus également d’importation pour une durée de 6 mois sur l’ensemble du territoire national.

Cependant, les opérateurs économiques pourront bénéficier d’une dérogation accordée par le ministre du commerce en cas de nécessité d’approvisionnement intérieur dans les parties de la RDC où les consommateurs ont un accès difficile aux produits locaux.

Le ministre du commerce peut également accorder une dérogation à toutes les sociétés nationales ou établissements nationaux ayant dûment conclu des contrats dans les secteurs frappés par la mesure avec des partenaires étrangers avant l’entrée en vigueur du présent arrêté.
Elles disposent pour ce faire de 30 jours à dater de la signature dudit arrêté.

Les 2 autres arrêtés signés par le ministre d’État sont ceux
:
1. Portant mesure de limitation temporaire d’importation des sucres bruns dans la partie ouest de la RDC et,

  1. Modifiant et complétant l’arrêté ministériel du 14 juin 2011 relatif aux marchandises prohibées ou soumises à des mesures restrictives à l’importation et à l’exportation.
Please follow and like us:
20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *