Ebola en Equateur : la MONSUCO prête à apporter un appui logistique pour soutenir la riposte

La MONUSCO se dit prête à mettre ses moyens logistiques à la disposition des organisations engagées dans la riposte contre l’épidémie de la fièvre hémorragique à virus Ebola qui sévit depuis le 8 mai dans la province de l’Equateur. Le Représentant spécial adjoint du Secrétaire général de l’ONU en RDC chargé des opérations David Gressly l’a fait savoir jeudi 17 mai à Mbandaka.

« De notre côté, nous avons des moyens logistiques importants. On est prêt à utiliser ça pour soutenir cet effort. […] On peut donner un appui à qui peut à contenir cette épidémie le plus rapidement possible », fait savoir le numéro 2 de la MONUSCO.

Il a ajouté qu’un hélicoptère est déjà disponible à Mbandaka pour acheminer médicaments, vaccins et autres intrants dans le territoire de Bikoro, considéré comme le foyer de l’épidémie d’Ebola dans l’Equateur.

  1. Gressly séjourne depuis lundi à Mbandaka pour également appuyer l’équipe de la MONUSCO à faire face à l’épidémie d’Ebola qui touche déjà la ville.

Le même lundi, il a discuté avec les agences de l’ONU œuvrant dans l’humanitaire et la santé telles que OCHA, OMS, UNICEF, Médecins sans frontières et la Croix-Rouge internationale dans l’objectif de coordonner l’aide et l’assistance à apporter aux structures médicales locales qui prennent en charge les malades et les cas suspects dans les zones touchées.

De leurs côtés, ces agences de l’ONU se sont engagées à proposer d’autres moyens logistiques pour soutenir la riposte contre Ebola. Elles ont également promis de former des volontaires pour la sensibilisation et la prise en charge correcte des malades.

Le directeur général de la lutte contre Ebola au ministère de la santé le Docteur Pathé Ndjoloko a pris part à ces échanges.

Please follow and like us:
20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *