Un nouveau cas d’Ebola à Butembo

Selon le comité multisectoriel de la riposte contre Ebola, dans son bulletin d’informations publié ce mercredi 18 décembre, il s’agit d’une femme de 23 ans, vivante et non vaccinée, de l’aire de santé Aloya à Mabalako, au Nord- Kivu. Elle a été listée comme contact d’un cas confirmé du 13 décembre 2019 qui a manifesté les signes depuis le 06 décembre 2019. Ce contact n’avait jamais été vu ni retrouvé pour se faire vacciné.

Cette femme est allée à Butembo dans l’aire de santé Vutsundo en visite chez sa grande-sœur le 15 décembre 2019. La date de début des signes chez elle, remonte au 11 décembre 2019 avec comme période d’exposition du 24 novembre au 07 décembre 2019.

Elle s’est faite consultée ce 11 décembre dans une structure sanitaire non encore identifiée à Kantine à Aloya pour poursuivre son traitement à domicile avec les médicaments que la structure lui a fournis du 12 au 14 décembre 2019.

En date du 15 décembre, elle s’est déplacée vers Butembo dans l’aire de santé Vutsundo où elle a, du 15 au 16 décembre, bénéficié d’une consultation en ambulatoire au poste de santé Wasingya à Vutsundo dans la zone de santé de Butembo suite à la manifestation de certains signes cliniques dont l’anorexie, les dysphagies, douleurs thoraciques et myalgies.

Le 17 décembre, il y a eu persistance des signes et elle est allée se faire consulter à un autre poste de santé, notamment Notre Dame de Grâce à Mama Musayi à Butembo, où l’alerte a été lancée. Elle a été investiguée et validée, mais la patiente a refusé de se faire transférer au Centre de traitement Ebola (CTE).

Le prélèvement réalisé dans cette formation sanitaire est revenu positif à la Maladie à virus Ebola le même jour et la patiente a été transférée au CTE de Butembo après levée de la réticence.

Au total, 19 contacts ont été pré-listés autour de cette femme, dont 10 membres de sa famille, 4 co-patients et 5 prestataires de soins.

Quant à la décontamination, le ménage de la patiente et la structure sanitaire qu’elle a visitée à Aloya sont en cours d’identification à Mabalako, par contre le ménage de sa sœur à Vutsundo à Butembo, les postes de santé Wasingya et Notre Dame de Grâce ont été décontaminés ce mercredi 18 décembre 2019.

La vaccination autour de ce cas est programmée pour le vendredi 19 décembre à Mabalako, tandis qu’à Butembo, un ring de vaccination a été réalisé le 17 décembre 2019.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *