She Okitundu : « J’ai dit à Mme Morgherini qu’il ne faut pas sous-estimer la capacité de la RDC à répliquer aux sanctions »

Léonard She Okitundu, ministre congolais des Affaires étrangères, a été reçu ce mercredi 5 juillet 2017 au siège de l’Union européenne par la Haute Représentante de l’Union européenne pour les Affaires étrangères et la Politique Federica Mogherini.

Dans les discussions, entre les deux diplomates, qui ont eu lieu au bureau du service européen de l’action externe, le ministre congolais dit avoir saisi l’occasion pour demander à l’Union européenne de ne pas sous-estimer l’éventualité de la réciprocité de la part du gouvernement congolais contre différentes personnalités européennes.

« J’ai dit à Madame Morgherini qu’on ne sous-estime pas la capacité de la République démocratique du Congo à prendre par réciprocité des mesures restrictives à l’égard de certaines personnalités de l’Union européenne », a déclaré She Okitundu à l’Issue de son entretien avec la Vice-présidente de la commission européenne.

She Okitundu promet de soulever la question des sanctions européennes contre les officiels congolais dans la table des discussions lors du prochain Sommet  de l’Union africaine et l’Union européenne prévu au mois de novembre prochain à Abidjan, Capitale de la Côte d’Ivoire.

«Concernant la RDC, lors de ce Sommet de l’UE et l’UA, on ne restera pas inerte parce que nous devons assumer notre responsabilité et affirmer notre indépendance sur cette question [des sanctions]. Donc ce Sommet sera pour nous une bonne tribune d’affirmer sa position sur cette question », a dit le ministre congolais.

She Okitundu continue son marathon visant à réussir le retrait des sanctions infligées par l’Union européenne aux personnalités politiques congolaises depuis le début du mois de Juin dernier.

src: actualité.cd

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *