Sante: Seuls l’hôpital d’amitié sino-congolaise de Ndjili et le centre de santé mère et enfant de Barumbu ont organisés le service des urgences.

Deux jours de service des urgences du lundi 28 au mardi 29 Aout pour l’hôpital de l’ amitié sino-congolaise de Ndjili et le centre mère et enfant de barumbu sont respectés après cette date ces institutions hospitalières resterons fermées jusqu’à l’évaluation du mot d ordre lancé par le président du synamed.

L’un des médecins trouvé sur place le Dr Balaka a signifié que « seul les malades qui viennent aux urgences sont pris en charge ». Selon elle, la vie de médecin est en danger tant que son social n’est pas amélioré. L’état a l’obligation de répondre aux attentes des hommes en blouse blanche. Il faut noté que dans une déclaration faite dimanche 23 juillet à Kinshasa, le secrétaire exécutif provincial de cette organisation, le docteur Benjamin Bola, a précisé que cette amélioration passe par l’application du taux de change actuel à la paie des médecins, l’inscription sur les listes des paies des médecins de Kinshasa qui ne sont pas encore rémunérés et les promotions en grades »

Les patients hospitalisés à cette formation hospitalière de ndjili se plaignent de service rendu par le corps médical,les uns attendent leur mort et les autres espèrent encore à la volonté du gouvernement.
Pas d’engouement comme d’habitude, les lits d’hospitalisation à moitié vide, les services presque fermé signe du respect d engagement pris pour la survie des Médecins.

Par : AMN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *