Les opposant indésirables aux obsèques d’Etienne Tshisekedi

 Le jeudi 30 mai 2019 , l’archevêque de Kinshasa Fridolin Ambongo, évoquait la question des possibles exclus des cérémonies. Des invitations ont été envoyées, mais dans la classe politique tout le monde ne les a pas reçues.

Martin Fayulu, affirme ne pas avoir reçu l’invitation pour les obsèques. Le candidat de la plateforme Lamuka à la dernière présidentielle aurait fait des démarches pour être de la partie : « On m’a fait comprendre que j’étais indésirable », explique Martin Fayulu.

Ève Bazaiba, la secrétaire générale du Mouvement de libération du Congo (MLC) de Jean-Pierre Bemba, décrit une hostilité qu’elle met au compte de la plateforme Cap pour le changement (Cach) qui n’aurait pas apprécié la campagne pour la vérité au sujet des urnes menée par Lamuka.

Adolphe Muzito est fait aussi partie des indésirables aux obsèques de l’opposant éternel. d’après lui la police de Kinshasa aurait dit explicitement dans un communiqué que « la présence des leaders de Lamuka n’était pas souhaitable pour des raisons sécuritaires ».

Moïse Katumbi, récemment rentré de l’exil politique , aurait été exclu de la liste des invités aux obsèques du sphinx. Une source sûre affirme que Joseph Kabila y est pour quelque chose. dans son exclusion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *