Joseph KABILA ET JOHN KERRY

Une source qui présente dans l’hotel où Joseph Kabila logeait à New York nous a confié  que les agents de sécurité des Nations Unies qui gardaient Joseph Kabila étaient surexcités, et ont demandé à leurs collègues congolais de dire à Joseph Kabila de ne pas se déplacer parce que le Secrétaire d’Etat américain John Kerry arrivait, porteur d’un message de la part du président Obama.

Panique au sein de la délégation congolaise qui a vite pensé qui a pensé qu’ils ne pouvaient pas rentrer à Kinshasa. Anxieux, tourmenté, Joseph Kabila était entrain d’attendre le fameux message.

Finalement, John Kerry est arrivé avec M. Periolli à l’hôtel où Joseph Kabila logeait avec sa suite. Le message est clair de la part du Secrétaire d’Etat américain : « Monsieur le président, ou tu organises les élections dans le délai constitutionnel, ou tu ne l’organises pas, nous avons déjà un plan B non négociable… »
Joseph Kabila regardait John Kerry et Periolli comme s’il était dans un rêve…

Ce qui est sur, ses jours sont comptés…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *