Joseph Kabila à Kananga

Le président Joseph Kabila est arrivé cet après-midi à Kananga dans la province du Kasaï Central qui a été secoué ces derniers mois par des violences meurtrières liées à un conflit de pouvoir coutumier.
Joseph Kabila s’est d’abord dirigé à sa résidence officielle située sur l’avenue Walikale au quartier Malandji de la commune de Kananga.

Alors que la population s’était rangée à la place de l’indépendance pour attendre l’adresse de Joseph Kabila, le vice-gouverneur et gouverneur intérimaire a fait remarquer que le chef de l’Etat ne devra se prononcer qu’après les entretiens qu’il prévoit avec différentes couches sociales.

Joseph Kabila a présidé la réunion du conseil de sécurité à laquelle ont pris part le vice-premier Ministre et ministre de l’Intérieur, Ramazani Shadary, le ministre de la Défense, Crispin Atama Tabe, le
chef d’Etat-major des FARDC, Didier Etumba en compagnie de quelques officiers supérieurs, le vice-gouverneur du Kasaï Central, Justin Milonga Milonga et quelques responsables.

Le Chef de l’Etat a donné de nouvelles orientations pour la relance socio-économique et le renforcement de la sécurité, au Kasaï Central, rapporte la chaîne publique, la RTNC.

L’ONU a dénombré des centaines de morts, plus de 1,5 million d’enfants affectés par les violences qui se sont produites dans cette province depuis la mort du chef de Bajila Kasanga qui portait le titre de Kamuina Nsapu en 2016 lors d’une opération des forces de l’ordre.

Joseph Kabila a été précédé au Kasaï-Central par le vice-premier ministre et ministre de l’Intérieur, Emmanuel Ramazani Shadari, en « mission d’évaluation de l’évolution de la situation sécuritaire pour parachever le processus de paix entamé lors de ses précédentes missions ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *