CNSA : « le FRC s’attendait à la désignation d’une personne loyale, honnête ayant un niveau d’études »

N’djoliLe MLC et ses alliés réunis dans le « Front pour le Respect de la Constitution » dénoncent, dans la désignation d’Olenghankoy, une atteinte à l’accord d

Le MLC et ses alliés réunis dans le « Front pour le Respect de la Constitution » dénoncent, dans la désignation d’Olenghankoy, une atteinte à l’accord du 31 décembre 2016.

D’après la plateforme dirigée par Eve Bazaiba, la désignation du président du Conseil national de Suivi de l’Accord (CNSA) devrait être conforme à l’article 12 de l’Arrangement particulier de l’Accord de la Saint-Sylvestre.

« Le FRC s’attendait à voir à la tête du CNSA, une personnalité consensuelle répondant aux critères fixés par l’article 12 de l’arrangement particulier à savoir, la loyauté républicaine, le niveau d’étude, l’honnêteté et la compétence éprouvée », a dit Jacques N’djoli lors d’un point de presse tenu ce lundi 24 juillet 2017.

D’après le FRC, la désignation d’Olenghankoy à la tête du CNSA « traduit la volonté malveillante du pouvoir à instrumentaliser le CNSA pour procéder au sabordage du processus électoral ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *