Atelier de renforcement des capacités de lutte contre les violences faites à la femme,à la petite et à la jeune fille

L’atelier de renforcement des capacités de lutte contre les violences faites à la femme,à la petite et à la jeune fille s’est ouvert ce mercredi au ministère du genre, famille et enfant. Durant 3 jours, des cadres et agents de l’agence nationale de lutte contre ces violences vont réfléchir sur les défis à relever pour épargner la femme, la petite et la jeune fille à ce fléau. Ce 1er atelier aux cadres et agents de l’Avifem de rencontrer leur leadership en matière de protection et analyse d’information de suivi et évaluation des impacts des interventions au sujet de violences faites à la femme, jeune et petite fille de la rdc. La ministre du genre famille et enfant, Chantal Safu  a ouvert ces assises de 3 jours et s’est dit satisfaite de voir 10 ans après l’élaboration de la stratégie de lutte contre les violences basé sur les genre se matérialise, elle a appelé les conférenciers à s’approprier de la matière afin de réduire le taux de violences sur le genre en Rdc.

La Directrice Générale a.i de l’agence nationale de lutte contre les violences faites à la femme,à la jeune et petite fille (AVIFEM) Florence Boloko a estimé que le renforcement de la sensibilité du rôle que la rdc a assigné à ce domaine est la voix efficace pour l’éradication de ces violences.

Alfredo Teixeira directeur pays a.i du PNUD a par ailleurs signifié que son organisme accordé une importance cruciale en ce qui concerne les violences basées sur le genre.Il a salué la capacité mobilisatrice de la ministre dans ce processus.
Il faut noté que ces assises qui ont débutées ce mercredi vont se clôturer les 08 sept prochain.

Par: Bizy EKEE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *