Annonce du report des élections: le Rassemblement de l’opposition dénonce «une fuite en avant»

La coalition de l’opposition «Rassemblement» dirigé par Félix Tshisekedi et Pierre Lumbi estime que l’annonce du président de la commission électorale sur l’impossibilité d’organiser les élections avant la fin de cette année est «une fuite en avant».

«Le Rassemblement dénonce cette fuite en avant et n’entend pas cautionner l’entreprise de confiscation de la liberté des Congolais de se choisir leurs dirigeants», indique un communiqué de ce regroupement de l’opposition lu lundi 10 juillet par son rapporteur, Docteur Bwassa.

Le Rassemblement de l’opposition accuse le président Kabila d’être l’initiateur de cette «déclaration de guerre au peuple congolais».

Ces opposants annoncent que le président de la commission électorale Corneille Nangaa sera «personnellement tenu pour responsable» du «décalage dans l’organisation des élections qui doivent se tenir à la fin de cette année».

L’organisation des élections avant la fin de cette année a été décidée par le pouvoir et l’opposition qui ont signé un accord le 31 décembre 2016 sous l’égide des évêques catholiques congolais.

«Avant décembre, ça ne sera pas possible dans les conditions fixées» par cet accord, a fait savoir vendredi 7 juillet à Paris Corneille Nangaa.

Une déclaration jugée «censée et motivée» par la Majorité présidentielle qui appelle les acteurs politiques à se «conformer aux déclarations fondées d’un technicien, plutôt que de s’en remettre aux aspirations politiques».

src: radiokapi.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *